Menu Accueil

Sirventès du néant

«Je n’ai fondé ma cause sur rien» Mais aussi: Ma poésie Mes amours Mes luttes Ma vie L’univers n’a ni sens Ni but Ni morale C’est un abysse Un puits sans fond Un vortex menant Tout droit vers le néant Le sens que je lui donne Est fugace changeant Sans […]

Sirventès du désir

  Je ne suis qu’abandon Mon corps est traversé par le désir Création sans finalité J’éclate en une infinité de formes En un mot, en un cri J’accouche de l’univers Je suis séduction et plaisir Je suis vivante Donc il n’y a rien en moi Qui ne soit pas beau […]

Sirventès du monde

Nous sommes nés dans un monde Où l’horreur a été couverte d’un vernis de banalité Où les rêves ont été enfermés Dans des interprétations médicales Où les désirs on été transformés En vils réflexes de possédants Où la révolte est devenue grise et gauche Éviscérée par le pacifisme et l’idolâtrie […]

Sirventès 3.0

Si je me fie à une source hautement avisée, le sirvente (ou sirventès, ou serventois) est «un poème à caractère satirique, politique ou moral que chantaient, en langue d’oc, les troubadours d’Occitanie des xiie et xiiie siècles». C’est aussi le nom que j’ai donné à mes poèmes lorsqu’ils parlent d’autre […]

Le Mat

Prenez un jeu de tarot Étendez-le sur la table Retirez-en l’arcane Appelé le Mat Puis, montrez-le Aux prud’hommes Aux croquants Aux femmes sensées Aux hommes de bien Et ils s’exclameront: «C’est un poète Un fou Un vagabond Un ivrogne Un sauvage Un désœuvré Une femme à barbe Une sale gosse […]

Sirventès de la ligne dure

Pensez à votre vie, La vie telle que vous la ressentez dans votre chair. On a beau vous bourrer continuellement le crâne, Votre corps, lui, ne vous ment jamais. Entendez-vous le cliquetis bourdonnant des claviers Dans la ruche fluorescente aux cloisons rembourrées? Combien d’heures par jour passez-vous Devant un écran […]

Sirventès des doléances

Je n’exige aucun droit, C’est pourquoi je ne suis obligé D’en reconnaître aucun — Max Stirner Quand vous occupez une place publique Quand vous courrez dans les rues Quand vous fracassez une vitrine Quand vous volez un téléviseur Quand vous brûlez une voiture Quand vous lancez des briques Sur les […]

Sirventès du chaos

Qu’ont-ils tous à dénigrer le chaos? Même les anars refusent de s’y associer : « L’anarchie c’est l’ordre » Disent-ils comme Proudhon Ils en ont même fait un drôle de logo A majuscule entouré d’un O Qu’ils peignent sur les murs des villes Même si ça fait désordre On a fait du chaos […]

Sur le quai Voltaire

(ou Ce qu’il me reste à faire, chanté par Rodrigue) Former un groupe Quatre ou cinq personnes c’est parfait Des gens que je connais Que j’aime Que je désire Sur qui je peux compter Bientôt les choses ne seront Plus aussi faciles Qu’elles le sont maintenant Ne pas attendre demain […]

Sirventès de l’économie

Chaque fois qu’une élection approche Ceux qui veulent garder le pouvoir Nous disent que ce qui intéresse le peuple C’est l’économie Mais en réalité, ils sont bien les seuls À y trouver leur intérêt Car partout où se trouve l’économie Se trouve la contrainte et l’horreur L’économie demande qu’on paie […]

Sirventès de la loi

Je ne veux pas qu’on légalise le cannabis Je ne veux pas qu’on légalise l’avortement Je ne veux pas qu’on légalise le mariage gay Je ne veux pas qu’on légalise la prostitution Je ne veux pas qu’on légalise le revenu minimum Je ne veux pas de meilleures lois Je ne […]

Sirventès de la nuit

Je n’ai pas peur de la noirceur — du moins, elle ne me terrifie pas totalement La noirceur a une magie qui lui est propre Elle fait craquer les digues mentales et libère l’imagination Il y a des monstres sous le lit et des violeurs dans la noirceur Il y […]

Sirventès de la tolérance

Je suis intolérable Ne me tolérez pas Je ne tolérerai jamais D’être tolérée! J’exige les flammes ardentes de la passion La conflagration sauvage des désirs La folle luxure de l’outrage infini Aimez-moi avec l’énergie du désespoir Ou détestez-moi avec une fureur si intense Qu’un seul de vos regards pourrait m’anéantir […]

Spectaculaire diffus

Sa chatte entre deux cuisses fuselées Sa chatte rose et humide Sa chatte ornée de poils fins et frisés Sa chatte s’entrouvre comme une fleur Sa chatte embrassée, léchée et caressée Sa chatte élastique autour du godemiché Sa chatte frémissante au bout de la langue Sa chatte en quadrichromie sur […]