Menu Accueil

Capitalisme

La fin

Le dernier restaurant avant la fin du monde

Rétrospectivement, il m’apparaît clairement que les Mayas avaient raison. Le monde a effectivement pris fin en décembre 2012. Nous ne l’avons pas vu venir, parce que – comme d’habitude – Hollywood a eu tort. Il n’y a pas eu de tremblements de terre, d’éruptions volcaniques, de raz-de-marée gigantesques engloutissant des […]

Sirventès de la ligne dure

La ligne dure

Pensez à votre vie, La vie telle que vous la ressentez dans votre chair. On a beau vous bourrer continuellement le crâne, Votre corps, lui, ne vous ment jamais. Entendez-vous le cliquetis bourdonnant des claviers Dans la ruche fluorescente aux cloisons rembourrées? Combien d’heures par jour passez-vous Devant un écran […]

Le capitalisme vit ses derniers moments

Une ruine industrielle, prélude au déclin annoncé d'une civilisation

Ce qui m’agace chez les révolutionnaires, c’est leur tendance au prophétisme, leur conviction que la révolution est non seulement imminente, mais écrite dans l’histoire. Par exemple, chaque fois que je lis Kropotkine, sa tendance à prédire le Grand Soir pour la semaine prochaine au mieux m’ennuie, au pire m’irrite. Sans […]

Les économistes, ça n’existe pas

L'ÉcoMomie en compagnie de son collègue de l'UQAM.

Je suis moins conne que j’en ai l’air : quand on m’explique lentement, avec des mots de moins de trois syllabes, je finis toujours par comprendre. J’en veux pour preuve l’interview que Pierre Fortin et Claude Montmarquette (que je surnomme affectueusement « L’ÉcoMomie » à cause de son teint de pêche) ont si […]

Spectaculaire diffus

Sa chatte

Sa chatte entre deux cuisses fuselées Sa chatte rose et humide Sa chatte ornée de poils fins et frisés Sa chatte s’entrouvre comme une fleur Sa chatte embrassée, léchée et caressée Sa chatte élastique autour du godemiché Sa chatte frémissante au bout de la langue Sa chatte en quadrichromie sur […]

Une récession ne fait pas le printemps

Ce qui est chouette, avec les crises cycliques du capitalisme, c’est qu’elles fixent momentanément l’attention du public sur le caractère profondément inique, déficient et insoutenable de ce mode de production. Ce qui fait que l’expression « échec du capitalisme » n’est plus unanimement accueillie par des lazzis et des quolibets. […]

L’imagination ou la mort

Je crois qu’il faut comprendre une fois pour toutes que nous sommes témoins d’une période charnière de l’expérience humaine. Les principales institutions de l’État sont en pleine déliquescence et le capitalisme triomphant, poussant sa logique jusqu’à ses derniers retranchements, vit ses dernières années, victime de ses succès. La plupart des […]