Menu Accueil

Sirventès du Black Bloc

Alors comme ça, vous voulez invoquer le Black Bloc?
Vous avez lu dans le Journal de Montréal
Et sur la grosse Presse compressée dans votre iPad
Qu’ils sont des démons annihilateurs
Vomis par l’enfer pour abattre
La démocratie et la civilisation occidentale?
Vous avec entendu à Radio X
Que ce sont des succubes lesbiennes et féministes
Acharnées à détruire l’humanité
Grâce à la théorie du genre?

Vous voulez qu’apparaisse une armée de militants
Sans morale et sans états d’âmes
Adeptes de l’ultra-violence
Pour réduire vos ennemis à néant?
Priez, mon enfant, priez
Jusqu’à ce que la Reine de la Nuit
Notre мама анархия
Entende votre supplique
Et exhausse votre vœu

La Reine de la Nuit, notre мама анархия

Pour ce faire, vous devez accomplir
Le rituel le plus profane d’entre tous :
La cérémonie du Black Bloc

Créez un homme de paille
Une effigie d’un homme de loi
Faite avec de vrais morceaux
De flic, de curé, de journaliste
De député, de juge, de scrou
De climato-sceptique
De masculiniste émoustillé
D’identitard-pas-raciste-mais
Des organes frais et palpitants
Que vous aurez vous-même récoltés :
Un crâne
Un cœur
Deux-cent vingt-quatre os
Des muscles
Des tendons
De la tripaille
Et assez de peau pour emballer le tout

Tracez un cercle autour de cet homoncule
Avec le sang d’un chroniqueur libertarien
Ou d’un chantre des valeurs familiales
Et placez des chandelles
Confectionnées un soir d’AG
Avec de la graisse de patron

Le rituel peut alors commencer :
Poignardez six-cent soixante-six fois
L’effigie de l’homme de loi
Avec un poignard
Que vous aurez préalablement
Retiré d’entre les dents d’un communiste
Et dont la lame aura été frottée
Avec une racine de mandragore
Puis récitez cette litanie :

Ô Reine de la Nuit
Notre мама анархия,
Envoie-moi tes enfants
Parce que les péchés
Des suppôts de l’ordre
Doivent être lavés
Dans la rage et la peur

Avec un peu de patience
Notre мама анархия
Vous enverra un être cagoulé
Et tout de noir vêtu
Fleurant le souffre et le tofu
Un authentique blackbloquiste
Qui tailladera votre poignet
Avec le tesson d’une vitrine de MacDo
Pour que vous puissiez signer
Votre carte de membre
De votre sang.

Catégories :Montée de lait

Tagué:

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

1 réponse

  1. Hahahhahahaha WOW! C’est intense et tellement bien pensé! Belle plume et belle imagination! En espérant que ce ne soit pas repris pour pointer du doigt le Black Block.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :