Menu Accueil

Archives d’Auteur

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

Carnet de vacances

J’aurais pris une autre nuit, seule avec un carnet et un dictionnaire, loin de cette tente, de cette forêt et de ces gens trop heureux pour être honnêtes. Même au plus creux des bois, à des kilomètres de la foule (et de toute trace de wifi), l’actualité arrive quand même […]

Fils d’astuce et fils de mort

La technologie est l’astuce appliquée au monde matériel. La technologie cherche à améliorer la vie par la manipulation de la matière sans conscience, mais parce qu’il n’y a rien de moins intelligent que l’astuce, ces manipulations ont lieu entièrement sous l’empire de la mort. La technologie est à la mort […]

Sirventès de la responsabilité

Qui est à blâmer Quand une prisonnière se suicide? Sachant que les conditions carcérales Sont horribles et inhumaines Sachant que les prisons sont créées Pour punir et faire souffrir Pour causer anxiété isolation Solitude et désespoir Qui est responsable de sa mort? Est-ce la prisonnière elle-même Épuisée, vidée de toute […]

Quatre abandons et une abolition

1. Je dois abandonner toute forme d’identité. L’identité est extérieure à l’individu. Elle est la conséquence de son appartenance imposée à une catégorie sociale qui lui est préexistante. Ces catégories sociales sont arbitraires – pourquoi être femme, noire, lesbienne ou prolétaire sont des catégories sociales et pas le fait d’être […]