Menu Accueil

Archives d’Auteur

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

Amateur de hockey, bonsoir

Je me nomme Anne Archet et je suis l’anarchiste crottée lesbienne féministe enragée communiste violente intimidatrice fasciste sur le BS enverdeuse qui pue dont le Journal de Montréal vous a parlé. Je suis enchantée de faire votre connaissance. En fait, non : je vous connais déjà, c’est vous qui ne m’avez […]

Écrire, ce n’est pas un jeu

(Malgré ce qu’en dit l’OuLiPo et même si ce texte est une reprise ludique à peine modifiée d’une déjection ordinaire que nous offre continuellement le Journal de Montréal en temps de crise sociale – ce qui veut dire, à notre époque, chaque jour.) L’article de Jérôme Landry dans le Journal […]

Lignes de fuite

Ma vie est une toile Un canevas traversé Par une multitude de lignes Un écheveau inextricable Sur lequel je glisse sans fin Il y a d’abord les lignes dures Qui sont celles du devoir Des pouvoirs établis Du droit chemin Sur lesquelles je suis née Et qui ont tracé pour […]

Paroles d’une flegmatique

Mine de rien, ça fait maintenant six ans que je tiens ce blog. Quand je pense que j’avais ouvert un compte WordPress seulement pour avoir une image à côté de mon nom quand je commentais les blogs des autres… Après toutes ces années, je me me suis dit qu’il était […]

La minute de l’osterité

— Il faut couper le financement des congés parentaux, les CPE, les écoles, les soins de santé, l’aide sociale, les pensions des employés municipaux, l’éducation post-secondaire et l’ensemble des services à la population en général. — Pourquoi? — Pour que l’État retrouve sa marge de manœuvre. — Et cette marge […]

Le mépris

Le monde qu’on nous impose, celui qui brûle notre chair et broie nos os, ne mérite pas nos larmes. Ce serait lui faire trop d’honneur ; tout ce qu’il mérite, c’est notre mépris. Mieux : notre dédain, la variante hautaine, orgueilleuse du mépris, celle empreinte d’un juste sentiment de supériorité. Le […]

3,5 sur l’échelle d’Archet

Quand on est opprimé (et nous le sommes tous et toutes, à divers degrés, d’une façon ou d’une autre) et qu’on refuse de l’être, il y a quatre possibilités. Si le pouvoir est le résultat d’actions humaines – de gestes conscients ou non, bienveillants ou non, posés par des individus […]

Senryūs policiers

Agent de police Jette au feu ton uniforme Redeviens humain. Flic, tu manifestes Pour protéger ta retraite? Prends-la maintenant! Les flics manifestent : Montrons-leur qu’ils ne sont que De pauvres amateurs. Suggestion aux flics Un bon moyen de pression : Déserter en masse Face à la police Je suis toujours […]

Sirventès d’Anne Archet

Je veux écrire des poèmes au gaz lacrymogène Avec le poing levé Des poèmes pour changer le monde Des poèmes sur l’impérialisme Le racisme Le capitalisme Le patriarcat L’insurrection La liberté. En lieu et place J’écris des petits textes en prose sur ma vie Mes amours Mes fesses Mes obsessions […]