Menu Accueil

Pourquoi quelque chose plutôt que rien ?

Pourquoi faire quelque chose plutôt que rien?

Quelque chose : Je ne suis pas une actrice; je suis un personnage. Dans de rares moments de lucidité, je prends conscience à la fois de mon aliénation et de mon intégration à la production sociale. Je ne suis pas à même de contribuer, de participer (et encore moins de contrôler) les processus qui me produisent. Je ne suis pas à même d’empêcher, de ralentir ou d’arrêter ces engrenages qui m’utilisent et me contraignent. Parfois, comme dans un rêve, je prends conscience que ma présence, mon comportement, mes mots sont écrits et dirigés depuis un endroit qui est extérieur à moi. Mon drame est celui de la conscience ; il m’arrive de saisir l’étendue de mes déterminations juste assez pour que je ressente l’urgence de strier mon corps avec de l’encre pour me rappeler la vanité qui est la mienne – celle de croire que, dans les conditions que m’imposent le réel, je sois un être doué de raison et de libre-arbitre. Ma défaite était écrite avant ma naissance. Les conditions de cette défaite, qui sont aussi un mode minimal de préservation de moi-même que j’habite en permanence, prennent la forme d’un acte figé et glacial d’auto-interruption – comme une suspension et un ajournement de la  vie jusqu’à une date postérieure indéterminée. Je suis immobilisée ici, à cheval sur une frontière qu’il m’est impossible de traverser, sans pour autant pouvoir reculer. Vivre dans ce monde est impossible. Y survivre devient de plus en plus difficile. Et tout ce que je fais pour le quitter ou le changer ne fait que le reproduire et le consolider.

Rien : Pas les élections libres, pas le socialisme, pas la consommation éthique, pas le parti, pas le syndicat, pas le safe space, pas l’insurrection, pas le matérialisme historique, pas la taxe Tobin, pas le municipalisme libertaire, pas le call out des privilèges, pas l’indépendance nationale, pas la dialectique qui casse des briques, pas la solidarité, pas la lutte des classes, pas la propagande par le fait, pas l’écologie profonde, pas le centralisme démocratique, pas le tirage au sort et la révocation des mandats, pas le forum de discussion post-marxiste, pas le communisme libertaire, pas le commerce équitable, pas l’amour libre, pas l’autogestion généralisée, pas la presse ouvrière, pas la contre-culture, pas le groupe de conscientisation, pas la dictature du prolétariat, pas le détournement, pas la reprise individuelle, pas le phalanstère, pas la communisation, pas l’émeute, pas le microcrédit, pas la milice du peuple, pas l’assemblée constituante, pas la zone autonome temporaire, pas la décroissance, pas le végétalisme, pas l’accélération des moyens de production, pas la révolution sociale, pas le hacktivisme, pas le revenu de citoyenneté garanti, pas le monkeywrenching, pas le primitivisme, pas le post-humanisme, pas le groupe d’affinité, pas le club de lecture libertaire, pas la société secrète, pas l’éducation populaire, pas la poésie d’avant-garde, pas le blog anarchiste individualiste, pas la

Catégories :Crise de larmes

Tagué:

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

3 réponses

  1. Aimer. Ne pas aimer. Aimer ne pas aimer. Ne pas aimer aimer.

    6 quarks montés en rubik.

    Essayer. Rallier le rien, le presque rien au tout.

    Amener le tout, des riens, des presque riens, ailleurs en lui-même.

    Le tout en rien.

    Meme au pire, surtout des fois, Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :