Menu Accueil

Dominic Pelletier réfléchit

Barf barf barf

Vous ne savez pas qui est ce Dominic Pelletier? Vous ne connaissez pas votre bonheur, bande de petits veinards, parce que Dominic est en quelque sorte une vedette du web. Une vedette bien particulière, je l’admets : nationaliste, traditionaliste, chrétien (et catholique, fort probablement – il n’est pas très explicite sur le sujet), misogyne, raciste et généralement aussi insupportable que méprisable. N’allez pas visionner ses vidéos, c’est inutile. Pour avoir une idée du gugusse, dites-vous qu’il est un genre d’Henri Bourassa pas vite vite qui imite vaguement Gilles Proulx. Ou alors, un Mathieu Bock Côté qui perdrait soudainement toutes ses inhibitions et deviendrait franchement réactionnaire, avec en prime moins de vocabulaire intellocrate creux et de cheveux sur la langue.

Mais bon, vous me connaissez, je suis toujours la première à me sacrifier pour le bien commun. Si vous tenez mordicus à vous exposer à ce que Dominic fait de meilleur, je vous invite à regarder ceci. Grâce à un long et patient travail d’analyse, j’ai réussi à extraire la substantifique moelle du message de ce Lionel Groulx du pauvre, telle qu’exprimée en direct de son sous-sol. N’ayez crainte, tout ce qui ne faisait aucun sens a été enlevé. Je  n’ai gardé que ce qui fait honneur au personnage.

La prochaine fois, je vous proposerai un montage de toutes les blagues de Dieudonné qui m’ont fait rire. La vidéo risque toutefois d’être beaucoup plus courte que celle-ci.

 

 

 

Catégories :Crise de larmes

Tagué:

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

7 réponses

  1. @Gendron : franchement, merci de m’avoir envoyé sur la chaine d’un néo-nazi. Ça m’apprendra à cliquer n’importe où.

  2. Un problème avec Dieudo, mademoiselle ? Anticonformiste conformiste, hein ? C’est rigolo, la façon dont vous voyez l’anarchie, c’est très bien élevé, politiquement correct et cela rejette – vade retro, Satanas ! – la liberté de s’exprimer quand on exprime du choquant. On dirait du socialisme excluant l’égalité et prônant l’exploitation (heureusement, cela n’existe pas, on le saurait !). Maintenant, vous pouvez parfaitement me conseiller d’aller me faire foutre, je suivrai sans doute le conseil… P.S : J’aime bien la petite bonne femme kalinienne du dessin à gauche, là ! La bite est tordue mais elle correspond assez bien à la tête de noeud du mec fort justement décapité.

  3. J’ai un problème avec les conspi de droite, de façon générale – Dieudo compris. Toutefois, s’il faut que je choisisse, je préfère encore Dieudo à ses fans. Ceux-là sont vraiment difficiles à supporter, car ils n’ont pas l’excuse d’être drôles à leur heure.

    Ceci étant dit, expliquez-moi comment j’ai rejeté la liberté de s’exprimer de quiconque.

  4. Oh, je ne suis pas un fan de Dieudonne. En fait, je le connais à peine. Je sais qu’il est barbu, qu’il a sûrement abusé des UV et qu’il cause sur youtube. Sinon, à ses moments perdus, il remplit des salles immenses (selon internet), ce qui tendrait à prouver que beaucoup de gens partagent ses points de vue. Disons qu’il est un « sujet sensible ». Des tas de quidams comme moi ne le connaissent qu’à travers les attaques des « puissants » (en france, hein !) et des « bien-pensants ». Je n’ai pas cherché à être drôle, j’emmerde l’humour (y’en a trop, on rigole trop de tout et on se fait baiser, au final, à force d’avoir le boyau dilaté par la rigolade…), j’ai juste trouvé marrante – ben oui ! – votre bonne femme toute bleue sur la gauche de l’écran et j’ai lu un ou deux ou trois machins au hasard. J’ai réagi sur Dieudonne que je connais mal ou pas du tout sinon par les commentaires « officiels » négatifs – alors qu’il est tant aimé des français -, commentaires auxquels vous semblez adhérer… Sinon, je m’en tamponne le coquillard. Pas de souci, je suis venu comme ça et je repars comme ça. Au moins, vous êtes parfois originale et plutôt souvent drôle. C’est plaisant à lire. Joyeuse continuation et bon dimanche prochain !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :