Menu Accueil

Oraison funèbre du nationalisme québécois

D’abord le Bloc Québécois qui se fait laminer. Ensuite, le PQ qui implose et offre le spectacle pitoyable de nationalistes qui s’entredéchirent autour de concepts byzantins comme celui de gouvernance souverainiste (wtf ?), sous le regard à peine inquiet d’une population qui visiblement n’en a rien à branler. Finalement, le beige François Legault — dont le charisme et la stature avoisine celui d’un comptable sur les valiums — qui grimpe dans les intentions de vote en proposant un programme électoral aussi original et novateur que celui de l’Union nationale en 1960. Si ça continue comme ça, je sens qu’on va nous ramener l’autonomie provinciale, l’électrification rurale, la loi du cadenas et les pensions pour mères nécessiteuses.

Inutile de se leurrer davantage. On s’en doutait depuis longtemps, mais la Révolution tranquille est définitivement morte. Il est donc temps de récupérer ce que l’on peut de sa carcasse pourrissante — ce que je m’empresse de faire, en bonne charognarde que je suis.

Catégories :Grognements cyniques

Tagué:

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

11 réponses

  1. Je suis si pur et noble.

    Mais j’aime bien La Gazette endocrinienne. J’oublie surtout que vous avez d’autres blogs.

    Mais vous avez raison, je ne vous lis pas pour vos «cochonneries» (quoi que j’en ai lu).

  2. Comme quoi l’hibernation temporaire du projet séparatiste rend la politique encore plus pourrie qu’elle l’est déjà.

    « un programme électoral aussi original et novateur que celui de l’Union nationale en 1960. »

    C’était un peu plus novateur en 1960. Vous êtes trop gentille envers le Bloc L’Égo, ma chère! ;)

    En tant qu’obsédé sexuel, j’ai suffisamment lu vos « cochonneries » ;) pour ne pas être inquiet pour votre vie.

  3. Salut Anne;

    J’ai bouclé la lecture de ton petit bouquin en PDF, que j’ai a-do-rée !
    Je regrette décidément bien de ne pas t’avoir connue quand je vivais au Québec.

    En tous cas, tu as des lecteurs en France, je bosse dans une start-up parisienne et j’ai découvert que trois de mes collègues te lisaient comme moi depuis des années…

    Cordialement,

  4. Pour une raison qui m’échappe, presque tout mon lectorat est en France. Je dois avoir quelque chose qui plaît au Français et qui déplaît aux Québécois… comme le fait de ne pas me raser les aisselles, par exemple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :