Menu Accueil

Siventès de l’impatience

Jamais nous ne serons apaisés

Jamais nous ne serons apaisés
Ô multitude folle riante dansante
Esprits rageurs rebelles et amoureux
Jamais nous ne serons apaisés
Car nous n’avons rien d’autre entre les mains
Que l’urgence de créer nos propres vies
Immédiatement

Jamais nous ne serons apaisés
Car nous sommes les créateurs
Nous créerons le monde que nous désirons
Sans attendre que l’ancien s’écroule
Jamais nous ne serons apaisés
Parias joyeux extatiques
Nous danserons nus sur toutes les frontières

Jamais ils ne seront apaisés
Nous sommes hors de la vue des puissants
Mais ils savent que nous existons
Et ils tremblent de terreur blanche et sourde
Jamais ils ne seront apaisés
Car de nos mondes cachés nous surgissons
Laissant notre marque et nos mots furieux

Jamais ils ne seront apaisés
Tant que des nos voix ocres nous chanterons
Qu’une vie de plaisir orgiaque et d’aventure sauvage
Est possible ci maintenant pour ceux qui osent la créer
Jamais ils ne seront apaisés
Car nous sommes des renégats des hors-la-loi
Et là réside notre force

Jamais nous ne serons apaisés
Car déjà nous apprenons à vivre nos vies pour nous-mêmes
Car déjà nous avons abandonné doctrines, dogmes et masques
Car déjà nous envisageons la société simplement en ennemis
Jamais nous ne serons apaisés
Car ce sont nos étincelles spontanées chaotiques érotiques
Qui allumeront l’incendie qui consumera le monde

Catégories :Accès de rage

Tagué:

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

5 réponses

  1. héhé. la sauvagerie n’est pas forcément le chaos.
    sauvage. enfant sauvage. troglodyte.
    un esprit nettoyé du superflu des mots.
    un éveil des sens. le renouveau d’un corps attentif, en éveil, en contact avec autre chose que seulement le présent. là ou le temps s’arrête et englobe tout. pas des mots, plutôt une vision. un coeur.
    les lois des hommes ? du papier imprimé. une âme sclérosée.
    des barreaux.
    la liberté, c’est d’abord dedans soi. comme respirer. un long souffle. poumon.
    une bise pour toi. et pour ta petite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :