Menu Accueil

Ho ho hold your vote

Rigoberto Martinez, le Père Noël votard du Chili
«La naïveté grotesque des enfants fait peine à voir, surtout si l’on veut bien la comparer à la maturité sereine qui caractérise les adultes. Par exemple, l’enfant croit au Père Noël. L’adulte non. L’adulte ne croit pas au Père Noël — il vote.»

— Pierre Desproge

Les promesses électorales n’engagent que ceux qui y croient
Je suis adulte, je ne vote plus !

Catégories :Montée de lait

Tagué:

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

6 réponses

  1. La différence entre le père-noel et le vote c’est qu’il n’y en a pas sauf une: le père-noel donne à tout le monde sans compter la dépense, les promesses électorales, tout le monde les paie très chères, on donne d’une main et on reprend de l’autre.

    En anglais, on appelle cela un « indian giver » (sans l’ombre d’une intention raciste dans le commentaire).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :