Menu Accueil

Sirventès de la prospérité

Quand les anarchistes disent que l’État est inutile
Les gens se foutent gentiment de leur gueule
Et ils ont raison

L’État est indispensable au maintien
D’une société industrielle moderne et prospère

Si vous voulez vivre
Dans une société industrielle moderne et prospère
Ne soyez pas anarchiste

Allez voter
Trouvez-vous du boulot
Travaillez huit heures par jour
Soyez un bon collègue
Aimez votre patron
Faites des heures sup’
Obtenez une promotion
Bouffez de la pizza surgelée
Buvez du punch à saveur de vrais fruits
Arrosez votre burger de ketchup
Arrosez votre pelouse de Roundup
Utilisez des couches des biberons des rasoirs
des mouchoirs des serviettes des plumeaux
des stylos des caméras de la vaisselle
des briquets des piles des sacs des vêtements
jetables
Payez vos impôts
La taxe sur les produits
La taxe sur les services
La taxe sur les sévices
Laissez la banque surveiller votre argent
Laissez la police surveiller votre quartier
Laissez l’école surveiller vos enfants
Laissez l’hospice surveiller vos vieux
Laissez votre député surveiller vos intérêts
Regardez la télé
Regardez-la encore
Regardez-la quelques instants de plus
Il y a sûrement quelque chose de bon
Quelque chose de choquant
Quelque chose de bandant
Quelque chose de croustillant
Pour vous faire attendre la prochaine pub
Prenez un comprimé de Dalmadorm pour dormir
Prenez un comprimé de Provigil pour vous réveiller
Prenez un comprimé de Phentermine pour maigrir
Prenez un comprimé de Prozac pour passer la matinée
Prenez un comprimé de Zoloft pour passer l’après-midi
Prenez un comprimé de Cialis pour copuler
Prenez un comprimé de Halcion pour vous rendormir
Récurez votre évier avec du Windex
Récurez votre cuvette avec du Tilex
Récurez votre vaisselle avec un Spontex
Récurez votre vagin avec un Kotex
Faites le plein de bonne humeur
Faites le plein de votre Hummer

Et surtout, dormez en paix
La terre devrait être capable
De supporter votre Eden
De smog et de plastique
Pendant encore quelques années

Catégories :Accès de rage

Tagué:

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

10 réponses

  1. Passée la quatrième ligne la crainte se dissipe. le reste est savoureux. Mais il se pourrait qu’ils soient bien pire que l’aimable description que vous en faites…

  2. Ce que proposez-vous me rappelle qu’un jour un copain faucheur de maïs OGM et connu comme tel au village était ainsi pris à partie par une dame pourtant jeune dans une boulangerie: « alors dit-elle visiblement fort intéressée, maintenant que rien ne va que comptez vous faire? ».
    Ceci dit sans animosités mais parce que l’idiote attendait simplement que le copain essuie à sa place et pour sa cause: la surveillance par les RG, le harcèlement-riposte de la bureaucratie, les tirs tendus des gendarmes, les grenades lacrymogènes et l’opprobre générale… Qu’ils sont cons les gens…

  3. Mais…vous ne critiquez pas l’Etat là …
    Mais les gens.

    Si tout cela n’est qu’un faut semblant de misanthropie, alors c’est pathétique.

    Rechercher, analyser et localiser les vrais pouvoirs aujourd’hui c’est un peu plus compliqué qu’un début du XIXème… Je lisais un truc sur la privatisation du renseignement il y a peu, fort intéressant. Que pensent les anars de ce mouvement qu’est la privatisation de la sphère publique ? Allez vous critiquez de la même façon les pouvoirs privés ? Ca me semble compliqué théoriquement…

    L’Etat…, ce serait si simple.
    Il s’effondre, sans vous, et les inégalités vont croissantes.
    Cela vous prouve votre erreur depuis le départ.

    L’Etat c’était peut-être la seule chance… Mais quand on voit l’état sans jeu de mot dans lequel il est… QUi donc allez vous vous trouver comme ennemi ?

    Les gens ? Les clients ? les flics ?

    …les profs ?
    Vous même ?!

    Euh, vous allez bien ?

  4. alexis… L’Etat s’effondre dites-vous… Il n’est d’une part rien de plus dangereux qu’une bête blessée. De plus l’Etat dans ce système spectaculaire intégré tel que décrit par Debord, l’Etat a parfaitement tout ingéré, les intérêts des maffias affairistes s’y sont notamment intégrés… Vous entendez séparer ce qui justement n’est plus séparé et c’est bien le fait nouveau et unique de l’histoire. Si vous ne le comprenez pas ainsi je crains fort que votre critique s’attache à la société du spectaculaire diffus des années 50/60 pas à celle qui est la notre à présent.
    Comment expliquez-vous que Nicolas Sarkozy libéral fanatique soit à la tête d’un tel Etat et que de manière concomittante son frère ait un poste priviligié au MEDEF?
    Voyez seulement les intérêts privés de l’équipe Bush dans les compagnies pétrolières et d’armements et ce pourquoi cet Etat a par conséquent mené deux guerres coûteuses pour la citoyen américain et très profitable pour les intérêts privés de chacun des membres de l’équipe Bush….
    Vous ne voyez donc pas à ce point??!!!

  5. De toute façon les anarchistes ont toujours élargi leur critique à l’ensemble de la société: l’école, la famille, la police, l’usine, les relations hommes-femmes, la question de la contraception, du capitalisme, ect. Réduire l’anarchie à une lutte contre l’État, c’est faire preuve d’ignorance.

  6. Le drame, c’est que la société industrielle moderne et prospere a du plomb dans l’aile. C’est devenu un mythe du passé, DCD avec GM. J’aimerais que ce monde continu, mais que vais-je laisser à mes enfants. Il leur suffira de remplacer la télé par la PS. La vie sera virtuelle ou ne sera pas.

  7. Ce monde (occidental) tient de « 1984 » d’Orwell pour l’enfer qu’on sait. Il tient du « meilleur des mondes » d’Huxley pour l’utilisation permanente des pillules de bonheur et pour la prééminence de la beauté, les seules personnes jamais à vivre des amours autres que virtuels.
    Il emprunte au nazisme et au stalinisme pour les méthodes de sa bureaucratie, pour les méthodes en général de l’Etat et les conséquences ravageuses de la mondialisation se payent d’un tribut en vies humaines sans précédents.
    Il tient de toutes les dictatures pour cela que ses opposants réels sont peu nombreux, qu’ils sont malmenés et de plus en plus esseulés et marginalisés par la bureaucratie et leurs semblables.
    Il tient de tout cela qui a été précisement décrit pas l’IS sous l’appelation de la société spectaculaire et marchande car c’est aussi un fait sans précédents que la société est ainsi et que tout ce qui a été décrit auparavant de la bureaucratie, de 1984, du meilleur des mondes fait figure de folklore à côté du néo-fascisme et du fonctionnement d’une société de spectacle et marchande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :