Menu Accueil

Je n’ai ba(i)sé ma cause sur rien

Quoi de mieux pour passer un bon moment que d’écouter un Français avec trop de salive lire un sublime morceau de philosophie post-hégélienne écrite par Max S(h)tirner en personne?

Sincèrement, je ne vois pas.

Max S(h)tirner


«Je n’ai basé ma cause sur rien», Préface de L’Unique et sa Propriété, ouvrage publié par Max Stirner (1806-1856) en 1844, lu par Hadrien Arcangeli (litteratureaudio.com)

Catégories :Crise de larmes

Tagué:

Anne Archet

Héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, Pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise terroriste (et menteuse, par dessus le marché). Si j'étais vous, je me méfierais, car elle mord jusqu'au sang.

15 réponses

  1. Dans l’ensemble, je suis d’accord avec ses propros. On doit penser à soi, sinon personne ne le fera. De la même manière qu’on doit rejeter l’élite (ou les élites) et l’autoritarisme de nos dirigeants.

    Cela dit, je pense que si on veut renverser le système en place, on doit se rassembler, sinon c’est la défaite assurée. On ne doit pas se rassembler autour de n’importe quoi ou à n’importe quel prix et il est vrai qu’il vaut mieux agir seul parfois.

    Mais ultimement, ce que je veux, c’est une alternative à la situation actuelle. C’est aussi un projet commun. Hors un projet commun, ça ne se construit pas seul dans son coin.

    Personnellement, je prends des éléments des anarchos-communistes, des individualistes et même des primitivistes, mais je n’adhère pas entièrement aux pensées ou aux principes de ces groupes. Je pige ce que j’aime et je fais le tri dans ce qui ne me plaît pas.

    Quant à la position prônant l’abolition de la société, elle n’a pas d’avenir. Pas plus que ce que défende les primitivistes. C’est juste matériellement et physiquement impraticable. Le mérite de ces positions est de nous faire réfléchir par rapport aux droits des individus et l’importance de l’individualité (Stirner) et de remettre en question la civilisation (le primitivisme). C’est très louable, mais pris dans son entièreté, le tout s’écroule. Il faut chercher ailleurs.

    Pour ma part, l’économie participative répond aux attentes des individualistes et celles des primitivistes, dans une certaine mesure. Je ne dis pas qu’on doive calquer ce modèle ou en faire un dogme (ce serait une erreur), mais c’est la piste la plus intéressante que je connaisse en ce moment.

  2. En effet, j’ai employé le mot éduqué dans ton cas, mais je l’admet, l’endoctrinement semblait mieux t’aller.

    L’élite est le groupe qui est au-dessus de la «masse». La minorité qui a pouvoir et argent (en quantité considérable). Elle est au sommet de la hiéarchie dont tu parles.

    Maintenant, tu sembles parler d’une élite non reconnue. Tu parles de quoi? De talent? Peu importe, dans notre société, l’élite est celle que je décris. Ils n’ont pas être les plus talentueux ou les + ci ou ça. Tout ce qui compte dans notre système pour faire partie de l’élite, c’est l’argent et le pouvoir (les 2 sont interelié).

    Il est ridicule de penser que je suggérais de rejeter les gens ayant du talent. Autant il serait stupide de rejeter ceux ou celles qui en ont moins. L’effort selon moi, est de toute façon bien plus remarquable. C’est signe qu’on a de la volonté et contrairement au talent, ce n’est pas inné.

    Peu importe la conception à laquelle tu te réfères, je n’aime pas le terme élite et se battre contre toute forme de hiéarchie, c’est aussi se battre contre toute forme d’élite. Pourquoi placer des gens sur des piédestals?

    Et ce n’est pas bien grave, mais on s’éloigne du sujet du billet, l’égoisme et l’importance de l’individu au sein d’une société.

  3. Et bien non, se battre contre toute hierarchie ce n’est pas se battre contre toute forme d’elite puisque l’elite n’est pas la hierarchie.

    Par contre quand tu fais l’amalgame entre « hierarchie » et « elite » tu montres bien ton propre conditionnement a la culture petit-bourgeoise (liberale ou bolchevique), a laquelle tu reponds par la haine au lieu du discernement, en inventant une nouvelle variante politique, bravo, c’est de l’anarcho-Populisme, pronant la « cause commune consistant a se debarasser de l’elite « !

    Et puisque tu recidives et semble serieusement compter te debarasser de « l’Elite  » sous pretexte qu’elle representerait la  » hierarchie « , comment vas -tu faire. L’ envoyer creuser les sables dans le Grand Nord ?

    Attention attention, tu nous a deja declare tes affinites avec
    L’anarcho-communisme, tu me parles de la majorite… mais ca ressemble deja plus a de l’anarcho-Bolchevime, que dis-je,
    de l’anarcho-Trotskysme, non de l’anarcho-Stalinisme, oui , la Revolution Culturelle, c’est de l’anarcho-Maoisme!.

    Alors comme tu le vois, tout comme tu le fais, on peut faire dire aux mots n’importe quoi. Mais un bon conseil, fais en ce que tu veux, ne parle a personne de faire cause commune tant que tu confondras « elite » et « hierarchie »

    L’elite est trop souvent confondue avec le pouvoir et le pouvour avec l’argent. Il n’en est rien, toutes les dictatures , et meme les democraties se chargent tres vite de se debarasser des problemes que peuvent leur poser certains individus par differentes methodes soit en les achetant ( faciliter leur carriere…) soit en les detruisant socialement ( eloignements, discreditations, reeducations, enfermements ) ou meme physiquement ( eliminations, tortures, camps ).

    Alors reflechis a deux fois avant de dire vouloir te debarasser de l’elite, car si ce n’est pas le discours officiel de l’Etat, c’est dans les actes celui de tous les Etats.

    Et cette proposition est d’autant plus stupide que tu auras certainement justement besoin de « l’Elite » pour realiser la « Cause Commune » car s’il est un milieu ou un groupe de gens chez qui les idees anarchistes sont plus communement repandues, c’est justement parmi « l’Elite » !!!!

  4. Et pourtant, quand Stirner lutte pour « soi » il lutte pour moi aussi donc pour nous.
    Conclusion : L’Egoisme est un humanisme, et la seule cause commune , c’est « Moi »…

  5. Je n’ai jamais dit que l’élite était la hiéarchie. Le seul qui dit ça ici, c’est toi. Je dis que l’élite était au-dessus de cette hiéarchie, non pas qu’elle était cette hiéarchie elle même. Dans une hiéarchie il y a des gens au sommet (l’élite) et divers palliers, avec des gens tout en bas, qui n’ont aucun pouvoir et qui sont dans la dèche (monétairement et matériellement parlant).

    «De la même manière qu’on doit rejeter l’élite (ou les élites) et l’autoritarisme de nos dirigeants.»

    Je n’ai pas mis l’accent sur ce point, mais déjà avant que tu t’emportes , je reconnaissais que l’élite n’était pas uniforme et que dans cette mesure il y a avait des élites et non pas une élite. Il y a des conflits entre ces élites et parfois certaines disctinctions à faire.

    Si on regarde le dictionnaire (peut-être trop petit bourgeois pour toi, mais si tu veux t’obstiner sur des définitions et me prendre pour un imbélice endoctriné, il faut bien se référer à quelque chose, non? À moins que tu veules que je me réfère à toi? Ce serait difficile car tu mélanges tout et voit des choses que je n’écris pas) au mot élite:

    «Petit groupe considéré comme ce qu’il y a de meilleur, de plus distingué…»

    Et surtout plus bas, le terme élitisme:

    «Système favorisant les meilleurs éléments d’un groupe aux dépens de la masse; politique visant à la formation d’une élite».

    Donc, si l’on veut se battre contre toute forme d’inégalités et toute forme de hiéarchies, il faut aussi se battre contre la formation d’une élite et contre l’élitisme (les 2 vont de pair). Autrement, se serait une forme de discrimination, où l’on donnerait des avantages à une minorité et ce au dépend de la grande majorité de la population.

    Je crois comprendre que la première partie de ton avant dernière réplique était de l’ironie/sarcasme et j’ai modifié ma réplique en conséquence. Je pense qu’il serait inutile de ma part d’en dire quoi que ce soit, ça ce passe de commentaires.

    «tu auras certainement justement besoin de “l’Elite” pour realiser la “Cause Commune”»

    Je n’ai pas parlé de Cause Commune avec un grand C. Tu voulais pt ploguer le nom du journal de la NEFAC? Sache que je n’en fais pas partie et que je me méfies d’expression du genre. Je voulais juste dire que la révolutuion ne peut pas se faire seule dans son coin, c’est tout.

    Quant à mon besoin par rapport à l’Élite, à qui tu penses? As tu des noms en tête?

    C’est surtout l’ensemble de la population qui doit embarquer et non pas une minorité. Sinon ce sera Cuba ou l’URSS et je ne lèverai pas le petit doigt pour ce genre de «révolution».

    Et ce n’est pas tant un besoin qu’un souhait. Si les gens choississent l’asservissement et à la destruction de l’humanité, voir de la planète (plus difficile pour le deuxième si on exlut la menace nucléaire, plus réelle pour la première avec les problèmes environnementaux) et bien soit. Je n’ai pas d’enfants, je n’ai pas l’intention d’en avoir et tu ne trouveras pas en moi un amant de la vie.

    On pourrait rendre les choses moins pires, c’est tout.

  6. Cher Camarade « Bakouninetchaiev »
    Relis ton catechisme revolutionnaire!
    Si tu ne veux pas de l’URSS ni de Cuba, ne tiens donc pas des propos identiques concernant l’elite a ceux de Mao Tse Toung vis a vis des gardes rouges lors de la Revolution Culturelle, ou conforme aux actes de Staline a l’occasion de chacunes de ses purges…
    Je te rapelle que tu confonds « L’Elite » et les  » Dirigeants  » et ce ne sont pas les memes , loin s’en faut !
    L’elite n’est pas non plus une classe ( au cas ou tu croirais aussi a la lutte des classes ) car l’elite se trouve representee dans toutes les classes sociales.
    Et le comble serait de vouloir croire que l’elite prone forcement  » L’elitisme « ….qui lui est une caracterisque d’un systeme social qui mettrait au pouvoir ( donc de maniere hierarchique) ses « meilleurs » elements…selon ses propres criteres…
    Si tu veux te debarasser de l’elitisme, du pouvoir, de l’autoritarisme et de la hierarchie, de l’oligarchie, ou simplement du fait que l’on erige a certains des piedestals, nous nous comprenons. Ce sont tout autant de systemes, fonctions et fonctionnements parfaitement douteux, nefastes a l’individu comme a la societe.
    Mais si c’est de « l’elite dont tu souhaites te « debarasser » sans preciser au prealable que par la que tu vises seulement les sommets du pouvoir, tes propos deviennent tout aussi douteux et nefastes que les abus de ceux que tu crois denoncer alors que tu ne fais lors que les renforcer par la faiblesses de tes arguments, ou t’identifier a eux en tenant ( involontairement ) les memes discours ou suivant les memes idees !

    Cette mauvaise chanson sur « l’elite », on l’entend beaucoup trop souvent chez les pires demagogues, et qu’ils soient fachos, liberaux ou bolchos ne fait rien a l’affaire, ils sont tous d’accord pour manipuler les autres a leur profit, sur le dos de qui que ce soit ( les intellos, les etrangers…ils trouveront toujours un mouton noir )

    Mais si tu veux rendre les choses « moins pires », sentiment hautement louable de ta part, et bien commence par toi-meme, par exemple en precisant ton discours comme ta pensee au lieu de brailler des slogans creux sans meme voir ce qu’ils impliquent pour les autres comme pour toi!

  7. Voir dans mes propos une similitude avec ceux de Staline et de Mao relève de la pure mauvaise foi. Tu fais dans la démagogie et c’est ton droit, mais dans ce cas, je pense avoir perdu déjà amplement assez de temps avec toi.

    Je n’ai pas de conseils à recevoir de ta part, alors que tu ne me lis pas (ou à peine), tu ne fais que t’écouter et tu sembles croire à ton délire. Non seulement tu divagues totalement, mais tu rejettes la faute de tes divagations et tes égarements sur moi.

    Je pense que je vais en faire un billet avec tes propos, ça devient vraiment humoristique.

  8. C’est trop d’honneur…
    Mais dis-moi, c’est fou comme tu supportes mal la contradiction… Et pourtant si toi Camarade Netchaiev tu prenais la peine de comprendre ce que tu dis et ce que tu fais au lieu de projeter sur les autres tes propres carences et lacunes, je suis presque sur que nous avancerions…
    Mais tu es un grand garcon, un individu meme, tu n’as besoin de conseils ni de critique de personne ( n’ecouterais tu que toi-meme ? ) alors vas-y donc, vaque a tes petits jeux et billets comiques s’ils t’amusent tant au lieu de reflechir, c’est vrai que ca fatigue et qu’apres tout c’est ton droit le plus strict en tant qu’individu de ne vouloir comprendre que ce que qui te plait et te caresse dans le sens du poil.

  9. Les Enfants….Et leur education…

    Pourquoi les eduquent-on? Pourquoi certains enseignent-ils ? Juste pour gagner leur croute? Par pur egoisme???

    Pourquoi communiquer des savoirs, des theories comme Stirner ou Anne Archet? Pour se faire valoir? Faire monter leur cote ? Par pur narcissisme et egoisme? Quel interet y ont-il?
    Ma foi bien peu, des individus de leur trempe ne semble ceder ni a l’histrionisme ni aux plaisirs de la flatterie.

    Pour mieux regner? Par egoisme pur donc ? Je n’en crois pas un mot! L’humain, aussi egoiste soit-il, n’est helas mais c’est peut-etre fort bien ainsi que la resultante de ses propres contradictions, dont l’egoisme et une certaine dimension altruiste reunies en tout un chacun forment un tres bel exemple…

    *En attendant, je maintiens que tenir des propos comme « se debarasser de l’elite  » sont tres tendancieux, alors que se debarasser de l’elitisme, donc se debarasser d’un systeme de pensee plutot que se debarasser des gens qui l’incarnent comme le laisse entendre « se debarasser de l’elite » me parait beaucoup plus clair et coherent dans une perspective reellement egalitariste. Reste a definir les moyens pour y parvenir !!!

  10. je ne crois pas en ce soi-disant « rien » qui serait la fondation de tous ces trucs, après. nous sommes en plein nihilisme, en plein reniement des bases même de la fondation. le bidule originel, s’il est mis de coté, efface par lui-même la plupart de ce qui s’en suit, étant donné qu’il est une donné de base, la minant de par son absence théorique acceptée comme concept fondateur.
    (anne, tu veux sortir avec moi, oui ou merde ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :