Menu Accueil

Le mépris

Le monde qu’on nous impose, celui qui brûle notre chair et broie nos os, ne mérite pas nos larmes. Ce serait lui faire trop d’honneur ; tout ce qu’il mérite, c’est notre mépris. Mieux : notre dédain, la variante hautaine, orgueilleuse du mépris, celle empreinte d’un juste sentiment de supériorité. Le […]